Acupuncture

Formation Acupuncture

Cette pratique millénaire, qui s'appuie sur les ouvrages canoniques que sont le Yi Jing (2500 av JC), le Nei Jing (500 av JC), et qui a ses racines dans le taoïsme avec des pères aussi prestigieux que Lao Tzeu, Lie Tzeu, ou Tchoang Tzeu, est répandue maintenant mondialement.

 

L'acupuncture fait partie des quatre branches de la médecine traditionnelle chinoise, qui sont les interventions externes, les interventions internes, le Qi Gong et le Dao Yin.

Formation en Acupuncture      Apprendre l'AcupunctureDevenir Acupuncteur

 

Les interventions externes pour notre formation en acupuncture comprennent :

  - l'acupuncture,
  le massage Tui Na An Mo,
  - les cataplasmes,
  - les ventouses.

Elles permettent de soigner les affections en intervenant depuis l'extérieur du corps (la peau, les muscles, tendons et ligaments).

Les cours et interventions internes comprennent la pharmacopée et la diététique on soigne les affections à partir de l'intérieur du corps en passant par l'estomac.


Le Qi Gong  ou travail du Qi, qui repose sur l'apprentissage de postures, de mouvements précis, de techniques respiratoires, et la concentration, permet aussi de soigner des affections.


Et enfin le Dao Yin représente l'ensemble des moyens que l'on peut mettre en œuvre pour aider le patient à retrouver un équilibre psychique lorsque celui-ci est à l'origine de ses problèmes de santé.

 

L'acupuncture a une place particulière dans cet arsenal thérapeutique dans la mesure où, agissant sur la substance subtile appelée "Qi" qui circule dans les méridiens, elle permet d'intervenir à mi-chemin entre la conscience du sujet dont émane l'intelligence fonctionnelle vitale, et les substances corporelles produites par celle-ci. Ainsi l'acupuncture agit aussi bien sur la dimension psychique que corporelle.

A l'aide d'aiguilles fines, le travail s'effectue sur les points répertoriés le long de trajets appelés «méridiens» (Jing Luo) qui sont les voies de circulation du Qi. Le Qi, terme chinois souvent traduit par énergie mais qui en fait désigne une substance subtile produite par nos fonctions, est en relation avec des aspects fonctionnels particuliers, selon les endroits où il circule.

Et c'est grâce à cette correspondance entre les voies de circulation du Qi et les diverses fonctions vitales, que nous pouvons, avec l'aiguille d'acupuncture, intervenir pour stimuler, calmer, équilibrer celles-ci.

Ce travail de régulation fonctionnelle se fait sur la base d'un diagnostic posé dans un cadre nosologique tout à fait différent de celui utilisé en médecine occidentale. La pratique des aiguilles s'accompagne souvent de celle de la moxibustion (utilisation de l'armoise), ce qui correspond au terme Zhen Jiu (art des aiguilles et du feu).

Mais pour que l'acte acupunctural prenne tout son sens, il faut que le praticien ait reçu un enseignement qui repose sur la Tradition, sans compromis avec les considérations issues du point de vue médical moderne.

C'est ce à quoi nous nous attachons dans notre enseignement pour apprendre l'acupuncture. Hors de la prise en compte de la réalité transcendante qui est à l'origine de l'existence humaine, la thérapeutique n'est que de la médecine vétérinaire. L'Acupuncteur traditionnel prend en compte la globalité corps-âme-esprit afin de redonner au "Soigné" la possibilité de reprendre en main les commandes de sa santé par une gestion autonome de son chemin de vie  que les chinois nomment "Dao".

L'étude de la pratique acupuncturale est une source d'épanouissement dans la mesure où celle-ci repose sur des bases conceptuelles qui permettent d'ouvrir sa conscience sur des perspectives vraiment illimitées.

 

Les ventouses (formation en acupuncture)

L'acupuncture se complète d'outils tels que le marteau fleur de prunier, les moxas, et aussi les ventouses