Médecine Traditionnelle Chinoise

Qi Gong

Qi Gong, ou « travail des Souffles », est une pratique corporelle faisant partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Il est pratiqué sur ordonnance médicale par les malades dans les hôpitaux en Chine et il est en faveur dans plusieurs autres pays, en Amérique du Nord, et en Europe (l’Allemagne par exemple compte des « cliniques de Qi Gong »).

 

Le nom « Qi Gong » a été adopté récemment, dans les années 50, pour regrouper toutes les appellations anciennes qui se sont succédé dans le temps.

 

Différentes philosophies ont teinté la pratique du Qi Gong au cours des millénaires en Chine :

  • Dao Yin, des enchaînements de mouvements pour « diriger le Qi dans la bonne voie »
  • Tu Na Gong, d’inspiration taoïste (environ 700 avant JC) est constitué de formes statiques méditatives :« expirer, inspirer le Qi »
  • Guan Zi, d’origine confucianiste (dès 500 avant JC)Zuo Chan, d’origine bouddhiste (dès le 1er siècle après JC), « assise éveillée », qui influencera ensuite Zen au Japon
  • Yang Shen, pour prévenir les maladies et « nourrir la vie » à partir de 1956.
  • Il existe aussi des formes de Qi Gong martial, dont l’objectif est la préparation au combat…

 

Les quatre grands principes de base en Qi Gong sont la respiration, la posture juste, la concentration et la libre circulation du Qi.

 

Il existe une multitude d’enchaînements très variés transmis par des maîtres actuels, soit enseignant leur propre Qi Gong, ou bien transmettant celui que leur a enseigné leur propre maître. Certains de ces enchaînements ont acquis une belle notoriété en occident grâce au charisme de maîtres chinois tels que Leung Kok Yuen, Pang He Ming ou Zhang Guang De, les plus connus en France.

 

Les exercices sont des supports de travail, qui permettent au pratiquant de cheminer dans la voie de la santé corporelle, psychique, et… spirituelle.

 

Jian Shen Qi Gong Da Wu, formation à Lyon

 

Jian Shen Qi Gong Da Wu - "La grande danse" - Stage d'été 2013